Financiers au thé vert et crème brûlée "à la papa" : c'est ma modeste contribution pour tenter de répondre à la délicate question "Que faire des blancs quand on fait des crèmes brûlées ?" et son corollaire immédiat "Que faire des jaunes quand on fait des financiers ou une visitandine ?".

Financiers au thé vert
Crème brûlée "à la papa"

1 "verre" = 1 verre à moutarde (125 ml)

- Mélanger :

  • 1 verre de poudre d'amande et de graines de courges (Kürbiskerne) en poudre (ou sinon que des amandes ou que des noix)
  • 1/2 verre de farine
  • 2 cuillers de matcha (poudre de thé vert qu'on trouve chez Mariage frères)
  • 1 verre de sucre
  • 1 verre de beurre fondu

- Battre 4-6 blancs en neige (au fouet, pas besoin que ce soit très ferme)

- Incoporez délictaement les blancs.

- Faire cuire le tout dans des petits moules idoines.

- battre 6 jaunes d'oeufs avec 100 g de sucre

- faire chauffer doucement 500 m de crème liquide (30% m.g., genre "Schlagsahne" non battue) avec 160 ml de lait et de la vanille en poudre (le bâton graté fait l'affaire)

- incoporez le liquide tiède-chaud sur le mélange oeufs-sucre. Bien remuer au fur et à mesure.

- remplir des moules en terre cuite et passer au four, pas trop chaud (10-15 minutes).

- laisser refroidir (éventuellemnt 24 h au frigo) et *au moment de servir* déposer du sucre roux et caraméliser au chalumeau de cuisine.